Waxexpress.com

Forum officiel du site Waxexpress.com
Nous sommes le Ven 16 Nov 2018 19:30

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1349 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 68  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Dim 29 Nov 2009 23:30 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 19 Nov 2009 19:50
Messages: 12136
Localisation: Chez moi quand je suis ici
Allez, on rouvre encore une fois un ancien topic...

Incognito TPB
D’Ed Brubaker & Sean Philips
(Marvel, sous le label Icon)

Image

Mini-série de six épisodes, les deux auteurs y mêlent l’ambiance noire de Criminal avec celles des encapés et un zeste de Sleeper. Mais là où ce dernier évoquait l’agent infiltré dans un milieu criminel, Incognito aborde la situation inverse : un criminel, placé sous un système de protection des témoins, au milieu de la société sinon normale du moins légale et sa manière de supporter/survivre dans cette situation. Incognito s’inspire aussi des pulps des années 30 (ce qui trouve un écho dans un article de Jess Nevins – qui n’est pas sans rappeler celui qui clos le TPB FF Unstable Molecules de James Sturm – c’est d’ailleurs l’un des mauvais points de ce TPB puisque seul l’article de Incognito # 6 est repris, au détriment des 5 autres – même si c’est une volonté de Brubaker pour pousser à l’achat des single issues) ; à cet égard, Incognito est aussi un clin d’œil aux héros de cette époque : The Shadow, Doc Savage pour citer ceux évoqués directement par Brubaker dans sa postface.
Image
Image
Tous les personnages – et ils sont nombreux à l’arrivée – concourent à noircir l’ambiance car pas un seul d’entre eux n’est exempt de défauts ou de déviances diverses et variées. D’une scène de torture, qui rappellera Hannibal à ceux qui l’ont lu, aux fantasmes de viols, violence et sexe se mêlent, comme dans Criminal, un mélange que Philips rend idéalement avec ses dessins. Ainsi, fond et forme se conjuguent pour donner une impression sinistre. Et c’est en fait le héros qui apporte la seule touche de lumière de par l’évolution qu’il connaît au long des six épisodes, alors même que se développe un background général et séculaire.
Image

_________________
http://www.marvel-world.com/? : la plus grande encyclopédie Marvel française
"Je ne peux pas être grossier avec les cons au boulot mais, dehors, c'est encore moi qui décide."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 29 Nov 2009 23:38 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 14 Nov 2009 21:26
Messages: 2848
Localisation: Dans les bras d'Adi
est ce que Bénabar est de la partie???




ok j'ai compris : e'(-è_i

_________________
"Seth qui se rapelle que se faire gauler par le fils de la femme avec laquelle il couche et se rendre compte qu'il a le même âge c'est sale." Seth Cohen le 14/03/13


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 29 Nov 2009 23:40 
Hors ligne
Consigliere
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 15 Nov 2009 17:01
Messages: 7447
Localisation: Ou vous voulez mais pas dans le 91
Doum a écrit:
est ce que Bénabar est de la partie???




ok j'ai compris : e'(-è_i
Doum
bbb^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 30 Nov 2009 11:09 
Hors ligne
Underboss

Inscription: Dim 15 Nov 2009 15:40
Messages: 1009
Doum a écrit:
est ce que Bénabar est de la partie???




ok j'ai compris : e'(-è_i

Non.Mais il y a Frank Dubosc. aaaaa^^


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 30 Nov 2009 11:13 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 18 Nov 2009 21:56
Messages: 619
Ca pourrait être sympa pour les non connaisseurs d'expliquer la différence entre un TPB, Hardcover, masterworks... je pense.

_________________
Image
J'ai des gouts de chiottes et je l'assume!!!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 30 Nov 2009 11:41 
Hors ligne
Underboss

Inscription: Dim 15 Nov 2009 15:40
Messages: 1009
TPB Trade Paper Back(je crois) c'est un recueil similaire aux 100% français qui contient un arc d'une série ou une mini,etc...
Hardcover:c'est le même que le tpb sauf que la couverture est cartonné avec jaquette(c'est à dire la présentation des intégrales ou deluxe)
Archives:ce sont les intégrales américaines.Même type que ceux qu'on a en français.
pour les masterworks je n'en suis pas sûr donc je passe mon tour.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 30 Nov 2009 11:46 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 19 Nov 2009 19:50
Messages: 12136
Localisation: Chez moi quand je suis ici
Je vous fais une explication de texte d'ici la fin de la journée.

_________________
http://www.marvel-world.com/? : la plus grande encyclopédie Marvel française
"Je ne peux pas être grossier avec les cons au boulot mais, dehors, c'est encore moi qui décide."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 30 Nov 2009 18:20 
Hors ligne
Petite frappe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 22 Nov 2009 12:06
Messages: 53
Les Masterworks ce n'est pas vraiment un format mais une collection de chez Marvel.

Les Masterworks sortaient au format HC mais dernièrement, ils resortent en parallèle en format TPB.

C'est le "patrimoine" historique de Marvel on a les FF de Lee et Kirby, leur Thor, les Spider man de Lee et Ditcko, les X men de Claremont, le Warlock de Starlin, etc .....


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 30 Nov 2009 19:24 
Hors ligne
Capo

Inscription: Mer 18 Nov 2009 19:53
Messages: 516
Localisation: Pas très loin,vers la gauche
C'est l'équivalent des intégrales.

_________________
"L'éternité c'est long,surtout vers la fin" Woody Allen


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 30 Nov 2009 19:30 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 19 Nov 2009 19:50
Messages: 12136
Localisation: Chez moi quand je suis ici
Les formats :
TPB = Trade Paperback : il s'agit d'un livre broché, donc avec une couverture souple.
HC = Hardcover : il s'agit d'un livre relié, donc avec une couverture rigide.
On peut également ajouter les
Digest = c'est un TPB de petit format.

Actuellement, presque toutes les séries mensuelles et les miniséries donnent lieu à réédition sous diverses formes ; principalement, il s'agit de TPB ; néanmoins, certains sont en format Digest (un format qui me semble néanmoins peu usité ces derniers mois), d'autres bénéficient d'un HC. Sachant que l'un n'empêche pas l'autre : un Digest ou un HC n'implique pas l'absence de TPB pour la même série (exemple : Immortal Iron Fist, Ms Marvel, qui donnent lieu à HC puis, quelques mois plus tard, TPB).

Ensuite, il y a les collections.
- Essential (Marvel) et Showcase (DC) : format TPB. Ils reprennent habituellement l'histoire d'un personnage depuis sa première apparition (en suivant, s'il y en a une, sa série principale). L'album est en N&B et contient environ 25 épisodes par volume. Ils concernent surtout des séries plutôt anciennes (des exceptions existent).
- Chronicles (Dark Horse) et Classic (Marvel) : format TPB. Là, il s'agit de la réédition d'une série (moyennement ancienne). Il y a environ 8/10 épisodes ; et l'album est en couleurs.
- Visionaries (Marvel) : format TPB. C'est la réédition avec comme thématique un auteur et/ou d'un dessinateur. Majoritairement, il s'agit du run de l'artiste sur une série mais il existe des exceptions. L'album est en couleur et contient une dizaine d'épisodes (les fill-in sont, en général, exclus de ces Visionaries).
- Marvel Premiere Classic & DC Comics Classic Library : c'est un format HC qui réédite des arcs ayant acquis une certaine "célébrité". Le nombre d'épisodes est totalement variable. Ils sont en couleurs.
- Absolute (DC) : HC assez semblable au DC Comics Classics Library mais avec un format plus luxueux et, normalement, un certain nombre de bonus.
- Archives (DC) et Masterworks (Marvel) : HC qui réédite l'intégralité d'une série (parfois avec quelques suppléments annexes selon les volumes). Couleur. Une dizaine d'épisodes par volume en général mais cela peut monter jusqu'à une quinzaine ou descendre à quatre dans le cas des Masterworks Golden Age (le nombre de pages reste néanmoins égal à celui d'une dizaine d'épisodes actuels). Grosso modo, c'est ce qui se rapproche le plus des Intégrales même si le côté "année entière" d'une série n'existe pas avec les Archives et Masterworks.
- Omnibus : Format HC qui rassemble soit une série entière (d'où un nombre d'épisode variables : d'une dizaine à vingt-cinq), soit un run d'un auteur (en plusieurs volumes si nécessaire). Couleur. Normalement, d'un format un peu plus grand que celui des autres HC.

Si j'en oublie, envoyez un MP, je rajouterai.

_________________
http://www.marvel-world.com/? : la plus grande encyclopédie Marvel française
"Je ne peux pas être grossier avec les cons au boulot mais, dehors, c'est encore moi qui décide."


Dernière édition par ThierryM le Lun 30 Nov 2009 19:59, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 30 Nov 2009 19:57 
Hors ligne
Capo

Inscription: Mer 18 Nov 2009 19:53
Messages: 516
Localisation: Pas très loin,vers la gauche
Clair,net,précis.

_________________
"L'éternité c'est long,surtout vers la fin" Woody Allen


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 30 Nov 2009 20:34 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 18 Nov 2009 21:56
Messages: 619
Merci pour ces infos. Tout est clair pour moi maintenant.

_________________
Image
J'ai des gouts de chiottes et je l'assume!!!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 3 Jan 2010 11:45 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 19 Nov 2009 18:33
Messages: 7096
Localisation: Roma
Bon hein je suis en pleine lecture du premier showcase dédié à House of Mystery, et c'est du très bon vintage. J'aime déjà bien la structure des épisodes, avec deux histoires principales autoconclusives, et puis quelques facéties comme la page 13 (et gare si une des histoires principales veut l'occuper) ainsi qu'une ou deux pages de gags toutes illustrées par le génial Sergio Aragones. Et le reste de la partie artistique est du même niveau avec même un encreur de luxe comme Wallace Wood et des dessinateurs du calibre de Gil Kane (qui en plus fait du metatexte sur un épisode), Neal Adams, Bernie Wrightson, Joe Orlando, Tony Dezuniga et surtout l'immense Alex Toth qui sur une quarantaine de pages, surclasse tout ce petit monde, y compris le Neal Adams format seventies.

_________________
Image
Miller and Varley are bigger than Batman in terms of comics, to me.. Sarah Horrocks


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 3 Jan 2010 13:57 
Hors ligne
Underboss

Inscription: Sam 21 Nov 2009 21:21
Messages: 1270
Quelqu'un a lu les Golden Age Captain America (Masterworks) ? Je me laisserais bien tenter.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 3 Jan 2010 14:04 
Hors ligne
Petite frappe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 22 Nov 2009 12:06
Messages: 53
Thalygore a écrit:
Quelqu'un a lu les Golden Age Captain America (Masterworks) ? Je me laisserais bien tenter.


Il y'a le coté "historique" sympa mais bon perso si tu veux du Cap qui dépote un max, jettes toi sur la version Lee/Kirby des années 60 en Essential ..... meme les volumes suivant avec du Colan ou Steranko est excellentisme.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 3 Jan 2010 14:30 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 19 Nov 2009 19:50
Messages: 12136
Localisation: Chez moi quand je suis ici
Thalygore a écrit:
Quelqu'un a lu les Golden Age Captain America (Masterworks) ? Je me laisserais bien tenter.


Chaque volume (3 à ce jour) contient 4 numéros de Captain America Comics, eux-mêmes composés d'environ une demi-douzaine de petits épisodes. Majoritairement, avec Captain en scène, et quelques autres héros de l'époque (Tuk the Cave Boy, Father Time, Hurricane - également des créations de Kirby).
Les scenario sont simples et aisément résumés en quelques lignes ; comme c'est souligné au-dessus, l'un des principaux intérêts est le côté "historique" (origines initiales de Cap, 1ère de Bucky, 1ère de Crâne rouge, etc.) ; il n'y a évidemment pas de lien entre tous ces épisodes autre que le personnage principal et les ennemis se succèdent les uns aux autres sans schéma global (nulle connotation positive ou négative sur ce point ; c'est un constat sans valeur d'appréciation) donc impossible de procéder à un résumé général, en dehors du fait que, héros nationale, Captain fait face aux dangers menaçant son pays. Un point intéressant est d'ailleurs de constater que la série débute en 1940 donc avant l'entrée en guerre officielle des Etats-Unis. On retrouva ainsi dans ce comics certains mouvements favorables à cette entrée en guerre (comme dans certains films contempotains) avec les nazis comme ennemis récurrents.

Le dessin c'est du Kirby à ses (presque) débuts, en alternance ou collaboratioon avec Joe Simon. Dessins typiques de l'époque, qui peuvent sembler peu travaillés mais revêtent un côté rétro loin d'être désagréable. Et je n'oserai négliger les titres ronflants de certains de ces épisodes qui, eux aussi, possèdent leur charme : Captain America and the Wax Statue that Struck Death, Captain America and the Chess-Board of Death, Captain America and the Ageless Orientals Who Wouldn't Die!! pour rester sur les 2 premiers numéros.

_________________
http://www.marvel-world.com/? : la plus grande encyclopédie Marvel française
"Je ne peux pas être grossier avec les cons au boulot mais, dehors, c'est encore moi qui décide."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 3 Jan 2010 16:37 
Hors ligne
Underboss

Inscription: Sam 21 Nov 2009 21:21
Messages: 1270
Merci à tous les deux, j'ai déjà les Essential, je cherchais surtout les débuts de Crâne Rouge éventuellement griffe jaune et des trucs "kitchs", historiques, c'est fait pour moi alors.

Tant qu'on y est, j'ai cherché mais seriez-vous s'il existe un essential/masterworks ou autre support regroupant ceci :

Image
Image

14 épisodes.

Et ça surtout, 7 épisodes.

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 3 Jan 2010 17:06 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 19 Nov 2009 19:50
Messages: 12136
Localisation: Chez moi quand je suis ici
Pour Griffe jaune, c’est le Masterworks « Atlas Era Black Knight/Yellow Claw » (n°123 – collector) qui réunit les deux séries (Black Knight # 1-5 et Yellow Claw # 1-4 – attention, le chevalier noir en question étant celui des chevaliers de la table ronde et non celui des Vengeurs).

Pour le Ghost Rider du Far West :
- la série de 14 épisodes n’est pas du tout de Marvel mais de Magazine Enterprises, un éditeur des 40/50s aujourd’hui disparu. Autant dire qu’une réédition du matériel n’est même plus dans le domaine de l’espoir mais relèverait plus du miraculeux.
- La série de 7 épisodes, de Marvel cette fois, n’a fait, à ce jour, l’objet d’aucune réédition (et n’apparaît pas dans les projets des prochains mois).

_________________
http://www.marvel-world.com/? : la plus grande encyclopédie Marvel française
"Je ne peux pas être grossier avec les cons au boulot mais, dehors, c'est encore moi qui décide."


Dernière édition par ThierryM le Dim 3 Jan 2010 18:39, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 3 Jan 2010 17:59 
Hors ligne
Underboss

Inscription: Sam 21 Nov 2009 21:21
Messages: 1270
Merci, bon ben snif pour GR ouinnnn


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 4 Jan 2010 20:30 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 19 Nov 2009 18:33
Messages: 7096
Localisation: Roma
Bon sinon j'ai lu le deuxième tome de air (après avoir relu le premier) et c'est vraiment bien. C'est assez marrant on retrouve dans cette série le fameux sense of wonder qui normalement devrait quand même plus se retrouver chez les séries superhéroiques. C'est très frais, il y a aussi une volonté de montrer quand même que tout n'est pas si noire dans l'humanité et ça va assez à contre-courant de ce qui se passe actuellement (même si pour certains c'est ça être consensuel). C'est peut être aussi lié au fait que le personnage principale soit une femme, mais peut-être pas. Dans la cartographie des nuages (hé hé décidément) de David Mitchell, il y a quand même un peu la même démarche.

Et puis de l'autre côté il y a le cinquième tome de Scalped, beaucoup plus sombre, avec sa galerie de salopards qui sont surtout des gens seuls sans amour. Bon l'épisode 29 (dernier de High Lonesome) justement a suscité des polémiques, mais moi j'attends de voir là. Oui je sais, ça fait un peu réaction de fanboy naïf et benet après la conclusion d'un mega-event, mais Aaron lui a prouvé que rien n'était dû au hasard dans ses oeuvres, et ça me paraît ouvrir une autre perspective pour le personnage principal. Alors certains parleront de solution facile, mais d'un autre côté pour moi ça fonctionne quand même et ce n'est pas si ex machina que ça pourrait paraître.

_________________
Image
Miller and Varley are bigger than Batman in terms of comics, to me.. Sarah Horrocks


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1349 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 68  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com